Martine Aubry: «Le temps de l'Afrique est venu»

Envoyer Imprimer PDF

Martine Aubry, première secrétaire du Parti Socialiste français a indiqué  mercredi à Dakar que «le temps de l'Afrique est venu».

 

«L’histoire change son court,  le monde bascule car  après la Chine, l’Inde et le Brésil l’Afrique s’inscrit dans une dynamique totalement  forte alors que l’Europe et l’Amérique du nord sont engluées  dans une crise  structurelle» a-t-elle déclaré devant plusieurs centaines de personnes à la place du Souvenir à Dakar.

 

Et pourtant, a-t-elle estimé,  le  sort des africains ne s’est pas amélioré durant les années passés, pendant  l’Europe cherchait à consolider son économique. Martine Aubry  a indiqué que  le monde bascule et que «le temps de l'Afrique est venu».

 

Pour elle, «l’homme est né en Afrique, c’est de ce continent que ce monde est peuplé, il faut le dire à ce qui l’ignore».

 

Elle a estimé que  les Européens doivent  «regarder en face leur histoire et de reconnaître les crimes de l'esclavage et les drames de la colonisation».

Elle a souligné qu’il faut  faut condamner la colonisation sans réserve.

 

«Nous devons tourner le dos aux pratiques post-coloniales,  réseaux affairistes de la françafrique, qui, parfois persistent encore», a soutenu Martine Aubry pour qui,  les français sont  redevables à l’Afrique, «aucun Francais ne doit jamais l'oublier»

 

Elle a salué la tenue du Forum Social Mondial à Dakar.

 

«Dakar est, pour quelques jours, la capitale d’un autre monde et cet autre  monde nous voulons le bâtir ensemble», a-t-elle lancé avant d’ajouter: «Je voudrais citer ce proverbe Wolof qui dit que ce qu’une seule personne peut réussir deux le ferons mieux»