Le Mouvement Uttopia imagine un autre monde via à passeport de citoyenneté universelle. Les acteurs de ce mouvement altermondialiste ambitionnent de permettre à tous les citoyens du monde de voyager librement dans tous les pays et sur tous les continents avec un passeport unique. Frank Pipinard, est le porte parole du mouvement Uttopia, il nous parle de ce projet fou.

Beaucoup de leaders des mouvements sociaux Africains ont fait le déplacement de Tunis pour le FSM 2013. Parmi eux, le Président de la Coalition Africaine Dette et Développement du Mali. Sékou Diarra répond à Mahamadou Kane pour Flamme d’Afrique.

L’altermondialisme a de beaux jours devant lui. Solange Koné est une activiste Ivoirienne, elle croit à la fiabilité et à la vitalité des mouvements sociaux à travers le monde.

La Globalisation est une entorse au développement humain. Françoise Wasservogel du Comité pour l’annulation de la dette du tiers monde, est catégorique sur la question.

Brahis Absata est un Jeune Etudiant Tunisien en Droit. Il a marché pour la Palestine selon ses propres termes, « pour préserver les droits du Peuple Palestinien ».

Libérez Georges Abdallah ! C’était l’une des revendications de la marche de clôture du Forum Social Mondial en faveur de la Palestine. Des dizaines de manifestants ont battu le pavé pour réclamer la libération de ce détenu politique Libanais qui avait fait de son combat l’indépendance du Peuple Palestinien.

Les politiques sur la pauvreté et le développement dans les pays les moins avancés : Une problématique au cœur d’une conférence débats tenue en marge du Forum Social Mondial. La Présidente du Forum pour un Autre Mali a saisie l’occasion pour se pencher sur le cas de son pays le Mali.

Des victimes du Front Polisario qui demandent justice et réparation : Abdellah Lamanih est un militant des Droits Humains Marocains qui a passé 23ans dans les geôles de cette unité militaire Algérienne. Il est venu à Tunis au Forum Social Mondial pour dénoncer cette situation.

Chokri Belaid, un martyr de la liberté en Tunisie : Jemai Faouzia est une activiste tunisienne qui tente de célébrer la mémoire de cet opposant assassiné. Elle tient un stand au Forum Social Mondial avec des objets à l’effigie de Chokri Belaid, qui est devenu un héro national en Tunisie. Jemai demande aussi que toute la lumière soit faite sur l’assassinat de Chokri Belaid. Elle a accordée un entretien à Flamme d’Afrique.

Kounderebou Diallo est un membre de l’association des Migrants et Sans Papiers de France. En compagnie d’une dizaine de membres de son association, il affiche son total soutien aux migrants en détresse à travers une caravane.

----------------------------------------------------------------

La Société Civile Sénégalaise est très fortement représentée ici à Tunis pour le Forum Social Mondial. Les militants et autres activistes du pays de la Teranga ont donné de la voix sur l’avenue Bourguiba à la faveur de la marche organisée à l’ouverture du Forum Social Mondial. Flamme d’Afrique a croisée sur son chemin Moussa Ba, le Leader de l’Association des Etudiants de Dakar. Il nous parle de son engagement.

Tous les problèmes du monde s’invitent au Forum Social Mondial à Tunis. Parmi les plus urgents, Le conflit en Syrie. Marouane Harrabi est un jeune Syrien de 20ans qui vit en Tunisie. Il se dit meurtri par l’indifférence de la communauté internationale à l’endroit de son pays, ravagé par une guerre civile qui a fait des centaines de milliers de victimes. Il est interrogé par Mahamadou Kane pour Flamme d’Afrique.

Quelques 4000 organisations sociales se sont donnés rendez vous à Tunis pour la 12e Edition du Forum Social Mondial. Parmi elles, beaucoup d’organisations syndicales, dont la puissante CGT en France. Raymond Cheveau est membre de la Confédération Générale des Travailleurs qui défend la cause des travailleurs de France. Flamme d’Afrique l’a interrogé sur les raisons de sa présence à Tunis et l’avenir du mouvement altermondialiste.

Chekili Sabri est un jeune Belge originaire de la Tunisie qui fait la promotion du vélo. Il a participé à la marche géante organisée à l’ouverture du Forum Social Mondial ce mardi à Tunis avec son vélo. Un bon moyen pour lui de ne pas polluer l’atmosphère. Chekli préconise même aux citadins de laisser les véhicules au profit des vélos. Notre Reporter Mahamadou Kane s’est entretenu avec lui lors de la marche à l’avenue Bourguiba.

Quelle perception les femmes leaders ont du traitement des sujets relatifs aux questions du genre dans les medias ? Une lancinante question qui alimente les débats sur l’égalité entre les sexes. L’émancipation des femmes se traduit de plus en plus à travers toutes les sphères de nos Etats et des Institutions Internationales. Maguete Sy est une militante Sénégalaise des droits de la femme. Elle se prononce au micro de Flamme d’Afrique sur l’Equation Femmes-Medias.

« Dignité ». Cette valeur universelle qui impose le respect, est le Thème central de la 12e Edition du Forum Social Mondial, qui a démarré ce mardi à Tunis en Tunisie. Quelques 30.000 personnes représentant des mouvements sociaux, et plus de 4000 organisations venues d’un peu partout à travers le monde y prennent part. La cérémonie d’ouverture du FSM 2013 a été a été marquée par une marche géante partie de l’avenue Bourguiba pour se diriger à la coupole du Stade El Mensah de Tunis avec environ 50.000 marcheurs. Une marche suivie par Mahamadou Kane pour Flamme d’Afrique.

Les Anti forum Social Mondial en action ! Une poignée de manifestants a marché ce jeudi 28 Mars 2013 au 3e jour du FSM 2013. Ils estiment que le fait d’organiser le Forum Social Mondial en Tunisie, ne signifie pas que tous les problèmes vont disparaitre.

Difficile d’avoir des informations en Tunisie. C’est l’avis de Sabah Bougherra, une enseignante tunisienne chercheur à l’université de Tunis. Activiste engagée au sein de la société civile de son pays, elle estime qu’il y’a du chemin à parcourir pour son pays dans le cadre de l’accès à l’information.

Plus de 200 Migrants privés de leurs droits en Tunisie. Ousmane Moussa est un refugié Tchadien dans le camp de Choucha en Tunisie. Il a tenu à participer au Forum Social Mondial pour demander l’appui de la communauté internationale. En compagnie d’autres refugiés Tchadiens du camp qui ont investi la Fac de Droit de Tunis avec des banderoles, il nous parle de leur situation, on ne peut plus, délicate. Ousmane Moussa répond aux questions de Mahamadou Kane pour Flamme d’Afrique.

Quel est le regard que les medias portent sur les migrants et la migration ? Pour le militant altermondialiste Hassane Bocar du Niger, la thématique migratoire est très peu traitée dans les organes de presse Africains et dans son pays en particulier. Il s’exprimait sur le sujet lors d’un atelier tenu en marge du Forum Social Mondial.

Du sang neuf pour le changement ! Au Maroc, les organisations de jeunes s’organisent pour façonner la vie des communautés. Yasmine Hajji, est la Responsable Régionale du cercle des jeunes démocrates marocains basé à Fès. Cette jeune activiste marocaine est présente au Forum Social Mondial pour insuffler un sang neuf aux mouvements sociaux du Maghreb et d’ailleurs.

Diana Senghor est la Responsable de l’Institut Panos Afrique de l’Ouest. Activiste convaincue, elle croit à l’essor des nouveaux medias dans le cadre d’un accès plus facile aux informations.

« si les états n’arrivent pas à décoller c’est à cause de la dette »

« si les états n’arrivent pas à décoller c’est à cause de la dette »

« Il faut qu’ il y’ ai des convergences de tous les pays pour tendre vers un monde juste »

« il ne peut y avoir de développement avec la dette dans les pays du tiers monde »

« Pas de dignité s’il y a toujours de la violence l’égard des femmes »et » le système capitaliste s’attaque au femmes »

« La dette ce n’est pas la notre, mais nous ne payerons pas .Nous disons non aux austérités et nous ne céderons »

Aliou ba , Unsas Sénégal : « Au Sénégal la dette a doublé en moins de 15 ans ,c’est pourquoi il est necessaire de fiare l’audit de la dette »

Traque des biens mal acquis au Sénégal : La société civile doit se mobiliser davantage pour contraindre les autorités a aller jusqu’ au bout

Sonia Louati présidente de l’association de la démocratie citoyenne : « Le pouvoir est déconnecté des réalités de femmes rurales en Tunisie ,il est incapable de saisir notre message »

Abdel Magid de l’association des techniciens agricoles de Bizerte Tunisie : « Il faut élargir l’horizon associative des femmes rurales »

Mariame Sonko Casamance (Sénégal) Membre de la Campagne panafricaine dénommée nous somme la solution célébrons l’ exploitation familiale agricole africaine « L’ agriculture moderne n’ est pas une bonne agriculture »

Bassen khalaf de Raid Attaque en Tunisie, une association contre contre la dette : La dette en Tunisie, la suisse est plus criminelle que Ben Ali car ayant caché son argent »nous voulons qu’elle nous restitue l’argent, nous n’avons pas à payer la dette

Maguette sy présidente du comité Sénégalais sur les pratiques ayant effet sur la santé de la femme et de l’enfant : « La sécurité sociale n’existe pas au Sénégal pour les femmes non travailleuses.

Sœur Georgette Ngom de la congrégation francescan missionnaire de Marje : « La marche montre que le forum montre que a encore des soifs inassouvies »

A travers le forum nous réclamons la libération des prisonniers politiques sahraouis au Maroc.

« Notre voix sera entendu petit à petit » Jean Paul Comlayovo Coordonateur régional de la Campagne de sécurité alimentaire « Nous Tendons vers un monde ou il n’y pas de faim »

Présidente du cercle auto promotion du développement durable. « les politiques néolibérales ruinent le peuple à la base » Anick Doreuver coordinatrice du groupe de la confédération des syndicats chrétien

« Traque des bien mal acquis au Sénégal » la cacophonie au sein de l’état inquiète y' en a marre. Alioune Sané membre de Y EN A MARRE ,Sénégal.

Elles sont nombreuses les volontaires traductrices au Forum Social Mondial de Tunis. A 26 ans, Sana El Kadhi a choisie de devenir interprète bénévole « Anglais-Arabe ». Cette Jeune Etudiante prend à cœur ce travail, qu’elle juge très enrichissant en termes d’échanges interculturels.

Plusieurs organisations syndicales à l’échelle mondiale ont battu le pavé ce mardi lors de l’ouverture du Forum Social Mondial. Elles appellent toutes de leurs vœux un monde plus juste. Les préoccupations des marcheurs varient selon les pays, mais les messages sont presque identiques. Notre Reporter Mahamadou Kane s’est entretenu avec Ben Brahim Abdeslam, de l’Organisation Démocratique du Travail au Maroc, au cours de la marche de l’avenue Bourguiba au Stade El Mensha de Tunis.

Préserver la justice sociale globale. C’est l’un des idéaux de la Fondation Friedrich Ebert, une ONG Allemande. Elle a installée son stand au Forum Social à la Faculté de Droit de Tunis pour permettre aux participants venus de tous les continents, de pousser la réflexion sur la conception d’un monde meilleur. Flamme d’Afrique a rencontré Henrik Meyer. Il travaille à la Fondation Friedrich Ebert.

Malika Zederi est la porte parole de l’association pour l’emploi, l’Information et la solidarité des chômeurs et des précaires de France. Cette association parisienne exige des autorités françaises l’égalité des droits entre tous les citoyens du pays, car le nombre de chômeurs précaires est évalué à près de 8 millions de personnes. Elle est présente ici au Forum Social Mondial de Tunis avec un slogan interpellateur : « On n’est pas content, on n’est pas content du tout » Malika Zederi a accordé un entretien à notre Reporter Mahamadou Kane pour Flamme d’Afrique.

L’Union Tunisienne de Solidarité Sociale a pris ses quartiers au FSM 2013 à travers un stand. Cette ONG se donne comme mission de défendre la cause des plus démunis en Tunisie. Khechana Samir est le Responsable de Communication de l’UTSS. Il dit à notre Reporter Mahamadou Kane, la nécessité pour toutes les organisations sociales à travers le monde d’unir leurs forces pour gagner le combat contre la pauvreté et l’inégalité.

Le Forum Social Mondial 2013 a véritablement démarré ce mardi à Tunis. Les participants venus des coins du monde convergent déjà vers les différents sites ou se tiennent des ateliers, des conférences entre autres. Dans cette dynamique, les jeunes volontaires jouent un véritable rôle de guides pour les invités au Forum. Parmi eux, Ouled Omar Idyes, un jeune étudiant de 20ans. Mahamadou Kane l’a rencontré pour Flamme d’Afrique.

Halte aux expropriations des terres des paysans en RD Congo ! Dans ce pays de l’Afrique Centrale, en milieu rural, les grandes compagnies multinationales contribuent à l’appauvrissent des populations à travers cette pratique. Le Comité pour le Droit et le Développement Intégral en milieu en République Démocratique du Congo tente d’arrêter cette hémorragie à travers ses propres. Bashonja Cikuri Xavier est le Coordinateur Provincial adjoint de cette organisation dans le Sud Kivu. Flamme d’Afrique l’a rencontré en marge du Forum Social Mondial.

Halte aux expropriations des terres des paysans en RD Congo ! Dans ce pays de l’Afrique Centrale, en milieu rural, les grandes compagnies multinationales contribuent à l’appauvrissent des populations à travers cette pratique. Le Comité pour le Droit et le Développement Intégral en milieu en République Démocratique du Congo tente d’arrêter cette hémorragie à travers ses propres. Bashonja Cikuri Xavier est le Coordinateur Provincial adjoint de cette organisation dans le Sud Kivu. Flamme d’Afrique l’a rencontré en marge du Forum Social Mondial.

Porter sa voix au-delà des frontières sénégalaises. C’est la tache à laquelle s’attèle le Responsable du Mouvement Y’en a marre du Sénégal. Un mouvement qui a grandement contribué à l’éveil des consciences au regard de la gestion politique de son pays. Aliou Sané est journaliste, il est également le leader fondateur du mouvement Y’en a marre du Sénégal. Flamme d’Afrique l’a croisé en marge du Forum Social Mondial. Il nous parle de ses aspirations pour le changement en Afrique et partout dans le monde.

Mama Africulture représente des femmes immigrées de Belgique : « Ce n’est pas demain que les femmes s’épanouiront totalement »

Salimata Sy membre de l’association des femmes chefs de famille « Nous sommes là pour parler des violences faites au femmes, échanger sur les réalités de notre pays »

Fatima Ben El Hassane ancienne député au Maroc et présidente de la commission féminine de l’ union des travailleurs du Maroc. La présence des sahraouis du Maroc qui demandent la libération des prisonniers politiques sahraoui a dérangé l’ancienne député du Maroc . Il s agit de Fatima Ben El Hassane, elle se dit déçue de la présence de politiques à l’assemblée des femmes

La dictature existe toujours en Algérie c' est du moins la réaction de l'algérienne Samia Ammour après qu’une délégation des femmes de l'Algérie aient été arrêtées à la frontière Tunisie- Algérie par les autorités algériennes. C'est une délégation qui a voulu venir au forum social mondial et assister à l'assemblée des femmes .Une situation qui répugne Samia Ammour qui prône la solidarité entre les pays.

La marche mondiale française est pour l’abolition de la prostitution en France « c’ est une liberté pour elles car elles n’ ont pas d’ autres choix »

Elle demande la libération de plus de dix mille prisonniers détenus depuis des années pour avoir défendu l’identité kurde (Marie Thérèse Martinelli de Marche Mondiale des femmes en France)

Malgré la révolution tunisienne le gouvernement remet toujours en question les capacités des femmes »

« Il faut que les femmes continuent à lutter contre les organisations internationales, comme le Fond Monétaire International(FMI) et la Banque mondiale »

C'est bien de se battre chacun de son coté se serait bien aussi que les radios communautaires se référent aussi des paramètres adoptés par les états américains pour changer la situation de media libres c’ est l’ avis de Bia barboza journaliste intervozes au Brésil.

Rachid Hasni est un journaliste freelance Tunisien. Grand observateur de la scène politique tunisienne, il nous parle de la genèse de la révolution née de l’éclosion des réseaux sociaux dans son pays. Dans cet entretien sans détour qu’il a accordé à Flamme d’Afrique, il nous parle aussi des perspectives en vue pour les medias alternatifs en Tunisie, ce pays du Maghreb qui a donné le coup d’envoi des révolutions dans les pays arabes.

Le Bahreïn figure dans la liste noire des pays qui ne respectent pas la liberté d’expression. Les Populations de ce petit Emirat du Golf vivent sous l’oppression d’une monarchie absolue. Les Journalistes et les militants des droits humains y sont systématiquement emprisonnés ou tués. Pour tenter de dénoncer cette situation, Mohamed Al Maskati, Président de l’Association Bahreïnienne des Droits de l’Homme, tient tête aux autorités de son pays, pour restaurer l’Etat de droit. Une lutte qu’il mène au péril de sa vie. Notre Reporter Mahamadou Kane l’a rencontré pour Flamme d’Afrique.

Les radios communautaires participent au renforcement de la démocratie a l’échelle locale de participer à la prise de décisions .elles participent a renouer le dialogue entre les citoyens et leur gouvernants. Diana Senghor directrice de l’IPAO L’institut panos Afrique de l’OUEST

Tunis : les medias libres comme radio 6 ont dénoncé le monopole de l état de Bene Alie dont les membres de sa famille étaient propriétaires de plusieurs radios . Aujourd’hui après la chute de Bene Ali les radio libres ont toujours la difficulté à s’affirmer.

« Il faut qu’on permette au radios communautaire de faire la publicité » .pour la directrice de l’institut Panos Afrique de l’ ouest les radios communautaires sont confrontées d’ énormes difficultés qui ont pour nom le manque de ressources ,de formations ce qui suscite un problème d‘éthique.

« Pourquoi les radios communautaires ne doivent- elles pas faire de la politique ? »Le cas du mali expliqué par le directeur de la radio Kayira Fm Mouhamadou Diarra.

La délivrance des autorisations de fréquence des radios communautaires se fait d’ une manière politique selon Daouda Gueye coordonnateur de la radio Oxy jeunes de Pikine à Dakar . Il demande que le conseil national soit renforcé davantage pour gérer les questions juridiques relatives aux radios communautaires.

« Les radio communautaire en Afrique sont importante pour la valorisation et la pérennisation des langues locales » « elles contribuent a la démocratie d’un pays ». Alymana Bathily responsable de l’association des radios communautaires pour l’Afrique

Quelle place pour les nouveaux medias dans le paysage médiatique tunisien ? Flamme d'Afrique a rencontré Steve Buckley. Il est le Directeur Général d'une ONG Britannique dénommée "Community Medias Solutions" autrement en français, le Développement des Médias Communautaires. Cet Irlandais, grand defenseur de la promotion et de l'ancrage des médias alternatifs nous livre ses impressions sur le sujet. C'était à l'issue du 3e Forum Mondial des Médias Libres qui se tient à Tunis du 24 au 30 Mars 2013.

La situation de l’éducation préoccupe certains acteurs et syndicalistes de ‘ enseignement.ces derniers ont tiré beaucoup d'enseignement sur les echanges du Forum Social Mondial de Dakar en 2011 . Tunis 2013 sera l’occasion pour eux de parler du cas Sénégal en vu de pousser les autorités à la concertation pour la sortie définitive de crise.

Du 15 au 16 mars a été organisée la 5 éme édition du Forum Social Sénégalais .Les débats sur la migration, la libre circulation des personnes ,des biens et des idées mais également sur l’intégration sous régionale ont émaillé la rencontre qui a réuni la société civile et certains professeurs comme Samir Amin d' Egypte .Le Forum Social Sénégalais organisé sous le signe des relations de paix et de solidarité entre la CEDAO et le Magreb permet à la société civile de préparer sa réflexion sur les politiques migratoire à Tunis 2013

Au Sénégal préparer le Forum Social Mondial Tunis 2013, c’est tirer les enseignements du FSM Dakar 2011. Plusieurs organisations féminines de la société civile ou humanitaire vont à Tunis avec des réflexions différentes qu'elles pourront échanger avec les altermondialistes.

Aminata Dramane Traoré, Présidente du Forum pour Un Autre Mali, lutte depuis de nombreuses années contre les inégalités sociales, et la mauvaise répartition des richesses. Dans une interview sans détour à Flamme d'Afrique, elle nous parle de ses craintes et de ses espoirs à travers la tenue du Prochain Forum Social Mondial.(Par Mahamadou Kane)

Le Sénégal a abrité la rencontre «Diasporas, Codéveloppement et dévelopement local: quels acteurs pour quels partenariats? Elle a ètè Organisée par le FORIM. L'objectif c'est d’encourager les échanges d’expériences et les partenariats entre le Senegal et sa diaspora pour une dynamique concertée et efficace du développement local.

Médias sociaux VS médias classiques pour l'accès à l'information. Les adeptes des réseau sociaux de plus en plus nombreux investissent le paysage de l’information.. Dans ce reportage réalisé par Mahamadou Kane pour Flamme d'Afrique, faites-vous une idée sur l'ascension fulgurante de ce phénomène.