NOTE DE CADRAGE

En 2010, une loi instituant la parité dans les fonctions partiellement et totalement électives a été adoptée au Sénégal. Elle a été appliquée pour la première fois pendant les élections législatives de 2012 et la sera pour les élections locales de 2014.

Ainsi, pour la première dans l’histoire du Sénégal 65 députées sur 150 sont des femmes. Cette représentation qui marque un pas décisif dans le combat pour une justice et une meilleure prise en compte des femmes dans la vie publique est loin d’être un acquis. Des résistances subsistent, qui risquent d’entraver l’application de la parité pendant les prochaines élections locales de 2014.

La parité est une opportunité pour l’accès égal des hommes et des femmes aux instances de décisions et elle pourrait constituer un levier d’action et de contrôle dans l’allocation des ressources et services destinés aux couches vulnérables dont les femmes, mais également elle pourrait permettre d’améliorer l’efficacité des stratégies et politiques de développement. Pour accompagner ce processus ARTICLE 19 a travaillé en 2012 avec le Caucus des Femmes Leaders pour soutenir les femmes politiques dans le cadre d’un programme de renforcement des capacités.

De son côté, l’Institut Panos Afrique de l’Ouest a fait de la participation citoyenne des femmes, une priorité. Qu’il s’agisse de renforcer leurs capacités (comme professionnelles des médias ou actrices de la société civile), de mieux informer sur leurs droits ou d’amplifier leurs voix dans les médias, les femmes sont au cœur de ses différents programmes.

Ces deux organisations, qui œuvrent depuis plus d’une décennie pour promouvoir la liberté d’expression, les droits à l’information et à la communication au Sénégal et en Afrique de l’Ouest ont uni leurs forces à celles du Caucus des Femmes Leaders pour la campagne « Informer et agir pour la parité ». Elle a pour objectif de promouvoir et pérenniser la participation des femmes dans les instances de décision par le biais de l’accès à l’information.

Elle prévoit sur deux jours, du 10 au 14 mai 2013, les actions suivantes :

–          10 et 11 mai 2013 : Dakar, Pikine et Rufisque : Clips et animations itinérantes sur la parité et le rôle de l’accès à l’information pour la participation.

–          13 mai 2013 : Atelier de partage et d’échanges de bonnes pratiques sur l’accès à l’information et la participation citoyenne, avec des participants du Sénégal et de la sous région.

–          14 mai 2013 : Parution d’un supplément Flamme d’Afrique avec le journal Le Quotidien, sur l’accès à l’information et la participation politique des femmes dans quelques pays de la sous région.

Exposition photo sur les thèmes : engagement pour la parité ; accès à l’information et participation des femmes.

Gala ponctué par la présentation d’actions conduites au cours de l’année par les organisations partenaires, en faveur du renforcement de la participation des femmes, et notamment :

  • La restitution d’une étude de monitoring médias et parité réalisée par Article 19
  • La présentation du rapport du Caucus des Femmes Leaders (Bilan parité) et du livre « profil des député(e)s de a 12e législature.
  • La projection d’un film documentaire sur l’information et la gouvernance réalisé par l’IPAO.
  • La remise d’un prix au média ayant le plus œuvré pour la parité et la participation des femmes.

Leave a Reply